https://connivencelitteraire.typepad.fr > LES MORCEAUX CHOISIS

« Retour à LES MORCEAUX CHOISIS

Les vestiges du jour (Kazuo Ishiguro)

Les vestiges du jour (Kazuo Ishiguro)

Les morceaux choisis

(…) La tâche cruciale du majordome : l'élaboration du plan de travail
(…) Mais vous en conviendrez certainement, les meilleurs plans de travail sont ceux qui prévoient des marges d'erreur suffisantes
(…) Il est important d'être vêtu d'une façon seyant à sa position
(…) Le trait des plus irritants chez un employeur : sa versatilité
(…) Cependant, mon père n'eut pas le loisir de persister dans son équanimité
(…) Les habitants de l'Europe continentale ne peuvent pas être des butlers parce qu'ils appartiennent à une race incapable de cette maîtrise de soi qui est le propre des Anglais.
(…) C'est lorsque deux personnes sont à table, même lorsque l'une d'elles est son propre employeur, que l'on a le plus de mal à réaliser cet équilibre entre la prévenance et une illusion d'absence qui caractérise un service de qualité; c'est dans cette situation que l'on est rarement libre du sentiment que par sa seule présence, on gêne la conversation.
(…) Nous avions l'ambition, qui aurait été insolite une génération auparavant, de servir des personnes qui contribuaient, si l'on peut dire, au progrès de l'humanité.
(…) Ce petit épisode illustre aussi bien d'un autre les dangers qu'il peut y avoir à faire des boutades.
(…) Un majordome d'une certaine qualité doit, aux yeux du monde, habiter son rôle, pleinement, absolument; on ne peut le voir s'en dépouiller à un moment donné pour le revêtir à nouveau l'instant d'après, comme si c'était qu'un costume d'opérette.
(…) Mais je vois que je m'abandonne plus qu'il ne convient à l'introspection, et qui plus est, sur un mode assez morose.
(…) Il y a peut-être un ou deux aspects des événements de ce soir qui demandent qu'on y réfléchisse, ne serait-ce que pour éviter d'en être tracassé au cours des journées à venir.
(…) La démocratie convenait à une ère révolue. Le monde est devenu bien trop compliqué pour le suffrage universel. (…) Il n'a pas à se mêler des grandes affaires de la nation.
(…) Le monde d'aujourd'hui est un endroit trop crasseux pour les grands et nobles instincts.

© Presses de la Renaissance, 1990

Lien permanent