https://connivencelitteraire.typepad.fr > LES MORCEAUX CHOISIS

« Retour à LES MORCEAUX CHOISIS

Mal de pierres (Milena Agus)

Mal de pierres (Milena Agus)

Les morceaux choisis

(…) Le dimanche, quand les autres filles allaient à la messe ou se promenaient sur la grand-route au bras de leurs fiancés, grand-mère relevait en chignon ses cheveux, toujours noirs et abondants quand j'étais petite et elle déjà vieille, alors imaginez dans sa jeunesse, et elle se rendait à l'église demander à Dieu pourquoi, pourquoi il poussait l'injustice jusqu'à lui refuser de connaître l'amour, qui est la chose la plus belle, la seule qui vaille la peine qu'on vive une vie où on est debout à quatre heures pour s'occuper de la maison, puis on travaille aux champs, puis on va à un cours de broderie suprêmement ennuyeux, puis on rapporte l'eau potable de la fontaine, la cruche sur la tête; sans compter qu'une nuit sur dix, il faut rester debout pour faire le pain, et aussi tirer l'eau du puits et nourrir les poules. Alors, si Dieu ne voulait pas lui révéler l'amour, Il n'avait qu'à la faire mourir d'une façon ou d'une autre. En confession, le prêtre disait que ces pensées constituaient un grave péché et que le monde offrait bien d'autres choses, mais pour grand-mère, elles étaient sans intérêt.
(…) Les Milanais, il y avait du travail pour tout le monde, le samedi ils faisaient leurs courses au supermarché, ils remplissaient des chariots de nourriture toute prête et c'en était fini de leur obsession d'économiser, de couper un certain nombre de tranches de pain et pas plus, de retourner manteaux, vestes et tailleurs, de détricoter les pulls pour réutiliser la laine, de faire ressemeler indéfiniment les chaussures. A Milan, ils allaient dans les grands magasins et s'habillaient de neuf.
(…) Ils finirent par trouver la rue et l'immeuble de sa sœur qu'ils avaient imaginé moderne, une espèce de gratte-ciel, et qui en réalité était vieux.

© 2006, Editions Liana Levi, pour la traduction française
si l'éditeur le demandait, cette rubrique serait immédiatement supprimée

Lien permanent