https://connivencelitteraire.typepad.fr > DES INFORMATIONS PRATIQUES

« Retour à DES INFORMATIONS PRATIQUES

La conversation amoureuse (Alice Ferney)

La conversation amoureuse (Alice Ferney)

Catégorie : Littérature Française XXIé
Date de publication : 24 août 2000
Editeur : Actes Sud
Pages : 472

La quatrième de couverture

En tout cas, dit-elle, je suis contente d'avoir passé cette soirée avec vous. Il se mit à rire. On ne trouve jamais complètement désagréable eu inintéressant quelqu'un à qui l'on plaît n'est-ce pas ? Elle fit une moue de sourire et de réflexion. Moi aussi je suis content, murmura-t-il. Il avait retrouvé la voix d'alcôve. Pourquoi êtes-vous content ? dit-elle, au comble du bonheur à canar de la voix. Pff, fit-il, ses mains expliquant qu cm n'en savait rien. C'est comme ça et nous n'y pouvons rien, dit-il. Elle se délectait de cette conversation à la fois sincère et tendancieuse. Est-ce que cela vous est souvent arrivé ? demanda-telle. Une affinité pareille ? dit-il en riant. Elle fit signe que c'était bien la question. Jamais, dit-il avec fermeté.

La Conversation amoureuse est l'histoire d'une passion adultère, celle qui unit la belle et fraîche Pauline Arnoult, épouse comblée, jeune mère aimante, à l'expérimenté Gilles André, amant délicat à la voix de velours. Toutes les étapes de ces affinités électives sont détaillées minutieusement, de l'engouement des débuts à la dissipation insensible de l'éblouissement. Espérances inavouées, pensées secrètes, fragilités, dévotion, voeux d'éternité, rires complices, puis lente destitution constituent le fil classique de l'attachement amoureux, peint tantôt avec sobriété, tantôt avec lyrisme. Dans le bruissement envoûtant de cette conversation-là résonne la difficile conciliation entre la tendresse réciproque et l'émotion amoureuse :
Ils étaient venus à ce point de la vie commune où l'on découvre, dans l'inexorable quotidienneté de l'existence, dans la misère du désir disparu, dans les envoûtements dissipés, la vigilance qu'il faut pour restituer sans cesse à l'amour ce que le temps lui enlève et faire scintiller ce qu'il lui apporte.

Lien permanent